Utiliser la technologie dans l’éducation à la petite enfance

La technologie joue un rôle de plus en plus important dans le domaine de l’éducation ; la pandémie n’a fait qu’accélérer cette tendance.

Il n’y a aucun doute que la technologie détient le potentiel de solliciter les enfants et faire évoluer leur apprentissage. Mais de quelle manière exactement peut-elle être appliquée à un environnement préscolaire ou à un milieu de garde ? Et quels sont les avantages et les défis qui accompagnent ce processus ?

Dans cet article, nous décrivons plusieurs façons d’utiliser la technologie dans les classes d’éducation à la petite enfance, ainsi que tout ce que vous devriez prendre en considération lors de l’exécution.

TABLE DES MATIÈRES

Comment utiliser la technologie en classe

           Tirer avantage des applications

           Utiliser des tableaux et projecteurs interactifs

           Communiquer avec la vidéoconférence

           Encourager la socialisation

           Inculquer un environnement inclusif en classe

           Encourager l’implication des parents

Avantages et inconvénient de la technologie dans l’éducation à la petite enfance

 

COMMENT UTILISER LA TECHNOLOGIE EN CLASSE

Les éléments suivants initient à l’usage de la technologie en classe avec de jeunes enfants.

Tirer avantage des applications

Il y a une panoplie d’applications que les enseignants à la petite enfance peuvent utiliser pour renforcer l’apprentissage. Par exemple, vous pourriez configurer une tablette en plateforme d’écoute pendant que les enfants défilent les pages pour que l’application continue la lecture.

De simples applications peuvent également aider les jeunes enfants à créer et partager leurs propres créations digitales. Ils peuvent prendre des photos dans la classe ou l’aire de jeu, puis utiliser des couleurs et des formes sur les photos pour créer des œuvres artistiques originales. Ils peuvent aussi créer leurs propres histoires en enregistrant leur propre voix pour accompagner images et illustrations.

Enseignant en éducation à la petite enfance avec écoliers et tablettesLes tablettes peuvent être un excellent outil ludique pour les jeunes écoliers

Certains gouvernements provinciaux ont même établi des partenariats avec des entreprises privées pour concevoir des applications spécifiques à l’apprentissage oral et alphabétique des langues parmi les jeunes autochtones. Par exemple, « Help Me Tell My Story » est un outil d’évaluation de l’alphabétisation conçu à partir de contenu autochtone et métissé, lequel est disponible pour maternelle et prématernelle dans la province de Saskatchewan.   Un autre exemple est « Antle Discovers His Voice », un outil qui utilise Antle l’orignal pour enseigner aux écoliers de la Nouvelle-Écosse âgés de trois à six ans les traditions et cultures du peuple Mi’kmaq.

 

Utiliser des tableaux et projecteurs interactifs

Les médias interactifs comme les tableaux - qui permettent aux étudiants et enseignants d’utiliser une fonction tactile pour manipuler des objets sur un grand écran - peuvent servir à une variété d’applications dans l’éducation à la petite enfance. Ce genre de technologie est une excellente façon d’introduire la rédaction, le dessin, ainsi que d’autres activités aux jeunes enfants.

À cet effet, vous pourriez :

  • Demander aux enfants de marquer leurs noms pour le suivi de la présence.
  • Jouer des vidéos de danse pour aider les enfants à développer leurs facultés motrices et spatiales.
  • Utiliser des applications graphiques simples demandant aux enfants de déplacer des items d’un panier vers un autre. Ceci offre à toute la classe une illustration visuelle du concept de plus et moins.
  • Engager les enfants grâce à des jeux interactifs vous permettant de transformer la classe en un terrain de jeu réactif au mouvement. Ces jeux d’apprentissage encouragent les aptitudes sociales, le développement du cerveau et des facultés motrices ainsi que les aptitudes collaboratives en jeu.

Groupe de jeunes écoliers assis par terre en classe et regardant un jeu de pêcheLa projection interactive sur plancher de jeux stimule l’engagement des enfants. Gracieuseté de : BEAM

 

Communiquer avec la vidéoconférence

La vidéoconférence est une technologie qui permet aux éducateurs et éducatrices d’aller au-delà des limites physiques de la classe.

Vous pouvez planifier des appels vidéo avec des experts du sujet dont vous traitez en classe, comme la production du miel par les abeilles ou comment les dentistes aident nos dents à rester en bonne santé. Les enfants peuvent trouver des questions à poser avant l’appel vidéo, ou encore en trouver de nouvelles durant l’appel. Une recherche a observé que l’appel vidéo peut être un outil d’apprentissage efficace pour cette catégorie d’âge. De jeunes enfants âgés de 17 mois ont été capable de se rappeler une plus grande partie d’un appel vidéo avec un chercheur que des enfants qui ont regardé des vidéos enregistrées avec le même chercheur.

Vous pouvez également utiliser la vidéoconférence pour communiquer et interagir avec d’autres classes d’enfants dans d’autres emplacements. Les enfants du niveau préscolaire apprécient de découvrir la vie de leurs pairs vivant dans d’autres provinces ou pays. Ce genre de connexions peut les aider à établir une conscience culturelle à un âge précoce, tout en développant des aptitudes en communication qui les aideront au cours de leur vie.

 

Encourager la socialisation

La technologie être un excellent outil ludique pour les jeunes enfants. Lorsque les tablettes ont fait leur apparition, les chercheurs ont découvert que les enfants de bas âge échangeaient et travaillaient ensemble lorsqu’ils les utilisaient.

Des études ultérieures ont observé que les enfants du niveau préscolaire qui ont accès à la technologie parlaient de ce qu’ils faisaient, se valorisaient les uns les autres, posaient des questions, et montraient aux autres ce qu’ils devaient faire ensuite. Au cours d’une activité durant laquelle un groupe d’écoliers travaillaient ensemble pour choisir des personnages, les couleurs, ainsi que d’autres éléments pour une histoire, les enfants jouaient en collaborant et résolvaient des problèmes ensemble lorsqu’ils faisaient face à un obstacle.

L’intégration de la technologie aux activités de groupe est une excellente façon d’inciter l’interaction des enfants entre eux.

 

Inculquer un environnement inclusif en classe

Un atout majeur de l’utilisation de la technologie dans l’éducation de la petite enfance est la dissipation du stigmate autour de la technologie fonctionnelle pour étudiants ayant des incapacités. Dans un récent sondage des enseignants canadiens, les personnes interrogées ont noté que par le passé, les outils technologiques auraient pu être perçus comme dédiés aux écoliers ayant des incapacités, alors que ça n'est plus le cas présentement.

Gardez à l’esprit que la technologie fonctionnelle n’implique pas nécessairement l’usage d’appareils électroniques. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire dans un environnement d’éducation à la petite enfance.

  • Utilisez des applications de saisie intuitive ou de texte-parole pour aider ceux qui ont des problèmes de communication ou de lecture.
  • Jouez une vidéo qui explique comment jouer à des jeux de groupe, comme « Le facteur n’est pas passé », pour aider les enfants à apprendre à jouer indépendamment.
  • Fournissez des coussins gigote pour aider à calmer les enfants en recherche de déplacements sensoriels ou qui ont du mal à s’asseoir, notamment les enfants atteints de TDAH.

Jeune garçon assis sur un siège gigote qui fait du coloriageLes coussins gigote sont un exemple de la technologie fonctionnelle non-digitale. Gracieuseté de : Senso Minds

 

Encourager l’implication des parents

La technologie offre de multiples possibilités, non seulement pour l’amélioration de la communication entre les éducatrices et les parents, mais également pour l’implication des parents dans les activités en classe.

Les exemples incluent :

  • Utiliser la vidéoconférence pour accueillir un parent pour lire une histoire à toute la classe
  • Offrir des options de rencontres virtuelles pour les parents occupés
  • Diffusion en temps réel des activités ou spectacles des enfants
  • Partager des photos et des vidéos des réalisations des enfants par courriel ou une application tierce

 

AVANTAGES ET INCONVÉNIENT DE LA TECHNOLOGIE DANS L’ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE

Alors que la technologie offre divers avantages, il y a des inconvénients à prendre en considération. Voici certains des atouts et des inconvénients de l’utilisation de la technologie dans un environnement d’apprentissage pour jeunes enfants.

AVANTAGES

1. Accès à des ressources quasiment infinies

Parce que les tableaux interactifs et autres appareils sont connectés à la toile, il n’y a pratiquement aucune limite aux ressources digitales que les éducateurs et éducatrices peuvent obtenir. Tout un monde de vidéos, de jeux et de programmes est au bout d’un clic.

2. Amélioration des aptitudes académiques de base

Les avantages de l’introduction de la technologie dans le développement de l’enfant ont été bien documentés et avérés. Plusieurs études ont démontré que la technologie ludique peut avoir un impact positif sur l’alphabétisation, le vocabulaire et les aptitudes mathématiques des enfants de niveau préscolaire.

La Réalité Augmentée (AR) est un exemple parmi d’autres. L’AR consiste en des effets digitaux comme les images et les sons se greffent sur la vision que l’utilisateur a du monde réel (ex : Pokémon Go). Une recherche a établi que les livres d’histoire qui utilisent la réalité augmentée favorisent davantage la mémorisation et la compréhension parmi les écoliers.

3. Accroissement de l’engagement de l’écolier

Un processus d’apprentissage pratique et interactif maintien un haut niveau d’engagement des enfants, notamment dans le groupe d’âge préscolaire.   Les formes mobiles sur un tableau interactif ou les exercices d’impression par projection sur le sol peuvent être des activités plus intéressantes que des activités sur papier.

4. Suppression des barrières et accommodement de différents styles d’apprentissage

Certains enfants sont visuels, alors que d’autres réagissent mieux aux sons, tandis que d’autres apprennent en reproduisant. La technologie facilite la tâche aux éducatrices en leur offrant la possibilité d’harmoniser tous ces modes d’apprentissage et de vulgariser des concepts pour les rendre accessibles aux enfants.

Des chercheurs américains du National Center on Educational Outcomes ont trouvé que 85% des apprenants en éducation spécialisée pourraient atteindre les mêmes standards académiques que les autres étudiants s’ils reçoivent un soutien et des instructions spécialement conçus. La technologie peut jouer un rôle crucial dans cette perspective.

INCONVÉNIENTS

1. Il n’y a pas que des applications éducatives

Vous ne devriez pas télécharger aveuglément des applications ciblant les écoliers du préscolaire sans avoir procédé à des validations préalables. Plusieurs applications n’ont pas été conçues pour l’apprentissage optimal des enfants. Avant d’utiliser tout logiciel en classe, cherchez des réponses aux questions suivantes :

  • L’application est-elle basée sur des recherches récentes ?
  • Est-ce approprié pour le développement de ce groupe d’âge ?
  • L’application est-elle interactive ?
  • Fournit-elle une expérience multisensorielle ?
  • Est-ce qu’elle m'aide à réaliser mes objectifs didactiques ?

2. Temps d’écran excessif

Plusieurs jeunes écoliers passent déjà du temps devant un écran à la maison, et certaines personnes craignent que l’ajout de la technologie en milieu d’apprentissage compromette le développement des enfants. Une étude a trouvé que les enfants entre 24 et 36 mois ayant eu un temps d’écran considérable ont eu des résultats inférieurs lors de tests cognitifs, comportementaux, et sociaux.

3. Défis techniques

Les établissements scolaires ne disposent pas tous des meilleurs environnements technologiques, et plusieurs éducateurs doivent faire face à diverses coupures et pannes d’internet en plus de problèmes techniques. La connexion internet est une grande problématique pour plusieurs communautés - petites ou isolées- au Canada, notamment dans les régions au nord du pays et dans les réserves autochtones.

Un autre défi technique serait le niveau de familiarité de l’éducateur ou l’éducatrice avec les technologies récentes. Plusieurs ne bénéficient d’aucune formation adéquate pour l’utilisation de la technologie pour apprentissage juvénile, ce qui veut dire que leurs classes ne pourront bénéficier de tous les avantages de la technologie.

4. Risque de santé et sécurité

Internet regorge de contenu qui n’a pas sa place en milieu préscolaire, ni en milieu de garde. Même les applications ou sites internet qui peuvent paraître inoffensifs peuvent contenir des liens vers du contenu inapproprié. En plus, certains jeux en ligne permettent aux joueur de clavarder entre eux, sans que vous n’ayez la certitude de qui peut être l’interlocuteur sur la plateforme.

Il est crucial de contrôler le contenu que les enfants consomment, et de surveiller leur activité en ligne pour assurer leur sécurité.

 

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS SUR L'éducation à lA PETITE enfance?

Jetez un coup d'œil sur le programme d’éducation à l’enfance du Collège Herzing à Montréal. La formation peut être achevée en à peine 14 mois, et un stage de huit semaines est inclus.

Nos diplômés sont éligibles à des postes en garderie, préscolaire, et en organismes d’éducation spécialisée. En plus, ils peuvent également travailler dans les maternelles en tant qu’assistantes ou assistants à la petite enfance.

Cliquez ci-dessous pour tous les détails sur le programme, ou pour clavarder avec un conseiller aux admissions qui répondra à vos questions. Nous sommes là pour vous aider !

En savoir plus sur la formation en techniques d'éducation à l'enfance