Éducatrices et éducateurs à la petite enfance, voici vos options de carrière après les études

Souvent, on aime un métier ou une profession et on décide de l’exercer sans trop se soucier des perspectives d’avenir, ou même sans savoir comment s’y prendre pour planifier son propre cheminement professionnel.

On commence à la case départ, et on passe par l’étape des études pour obtenir le savoir et les compétences nécessaires, et l’on arrive au moment de décider !

Plusieurs professions, dont l’éducation à la petite enfance, peuvent poser un certain dilemme quant au cheminement à suivre.

Si vous avez décidé de devenir éducatrice ou éducateur, vous n’aurez pas à perdre votre temps et votre concentration à essayer de trouver les cheminements possibles. Ils vous sont présentés, expliqués et comparés afin que vous puissiez faire le choix qui correspond le mieux à vos attentes et vos ambitions.

Voici trois des plus importantes options qui attendent les éducateurs et éducatrices à la petite enfance après obtention du diplôme.

 

Une carrière au sein d’organismes publics (CPE et commissions scolaires)

La possibilité de travailler pour des établissements relevant du secteur public présente de très intéressantes opportunités d’emploi en éducation à la petite enfance.

Si une carrière au sein d’un centre de la petite enfance vous intéresse, vous aurez l’occasion de travailler avec et pour des enfants en bas âge. Vos défis les plus importants seront de planifier et d’exécuter diverses activités ludiques appropriées aux catégories d’âge dont vous aurez la charge.

Grâce aux activités planifiées, vous aurez l’occasion d’observer et accompagner les divers développements intellectuels, émotionnels et moteurs des enfants.

Quant à la possibilité de travailler au sein d’une commission scolaire, les enjeux sont un peu plus différents puisque vous aurez des enfants un peu plus âgés en prématernelle.

Il s’agira là d’inculquer des valeurs plus développées telles que la rigueur et la discipline tout en assurant une évolution ininterrompue des autres axes de développement.

Grâce à la formation en techniques d'éducation à l'enfance, vous aurez les qualifications nécessaires pour travailler dans ce genre d’environnement et de profiter des opportunités qui s’y présentent, surtout si vous avez la volonté d’aller de l’avant dans la formation continue.

 

Les établissements privés dotés de structure préscolaire

Montessori, le nom vous dit forcément quelque chose, n’est-ce pas ? Il existe plusieurs établissements d’enseignement et d’éducation à l’enfance qui disposent de leurs propres méthodes d’éducation et de développement.

Certaines enseignes comme Montessori se sont imposées comme des références et sont des alternatives de choix pour l’éducation à l’enfance. Dans ce genre de milieu, vous aurez l’occasion d’ajouter de nouvelles cordes à votre arc.

En plus des connaissances et compétences acquises grâce au programme de techniques d'éducation à l'enfance, vous serez formé(e) aux propres méthodes de l’établissement où vous travaillerez.

De nouvelles méthodes d’éducation vous seront transmises et vous serez en mesure d’élever toutes vos compétences en les raffinant les unes par les autres. Ceci vous aidera même à développer votre propre méthodologie, et élargira votre champ d’expertise par conséquent.

Dans une perspective de carrière, votre curriculum en deviendra prisé par tous les établissements. Une telle compétence se recrute à prix d’or!

 

Les garderies privées à orientation intellectuelle, artistique ou sportive

Si vous avez une tendance d’éducation que vous affectionnez en particulier, il vous sera toujours possible d’enseigner selon une orientation qui va conjuguer vos aptitudes purement pédagogiques à vos autres compétences et talents.

À Montréal en particulier, et dans l’ensemble du Québec plus généralement, les garderies privées tendent à offrir des axes spécialisés. Certaines se spécialisent dans le développement artistique en offrant des cours d’éveil musical ou en arts plastiques, alors que d’autres s’orientent vers le calcul mental et l’intellect, pendant que d’autres garderies offrent des programmes sportifs, etc…

Comment en sont-elles arrivées là ? La réponse réside dans le personnel en charge de l’exécution de la pédagogie. En plus de leurs qualifications en éducation à l’enfance, les éducatrices et éducateurs disposent très souvent de qualifications parallèles qui enrichissent leur expertise auprès des enfants, ce qui leur permet d’ajouter d’autres disciplines aux cursus préétablis.

Si c’est le cas pour vous aussi, et que vous aimeriez conjuguer deux passions à votre emploi en éducation à l’enfance, vous serez assurément une valeur ajoutée à toute garderie privée qui offre une orientation compatible avec vos talents!

Durant les dernières années, les emplois en éducation à l’enfance ont évolué et, comme vous pouvez le constater, ont trouvé de nouveaux champs de spécialisation. Ceci a eu pour effet de diversifier les opportunités et d’offrir des carrières pratiquement sur-mesure!

En plus des cheminements classiques que sont les professions auprès des garderies conventionnelles, ou même une perspective entrepreneuriale en ouvrant votre propre établissement, les options professionnelles sont nombreuses pour les techniques d’éducation à l’enfance.

 

Vers quelle option penchez-vous le plus ?

Si vous n’avez pas encore décidé de votre trajectoire professionnelle en éducation à l’enfance, vous aurez le temps d’explorer chacune de ces options durant votre formation.

Au fur et à mesure que vous avancerez, d’autres éléments de réflexion vous mèneront à la bonne décision.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur la formation en techniques d'éducation à  l'enfance